Quels gestes adopter pour endormir votre bébé ?

Quels gestes adopter pour endormir votre bébé ?

Les futurs parents ont souvent du mal à trouver les bonnes techniques pour endormir leur bébé la nuit tombée. Pour profiter de votre sommeil tout en veillant au bien-être de votre tout-petit, voici quelques conseils à adopter pour que votre bébé se couche tranquillement.

Quelles méthodes adopter pour que votre bébé se couche tranquillement ?


Bébé qui dort

Pour les enfants, le rythme de sommeil doit être régulier. De cette manière, il devient plus facile de les endormir. Une petite routine s’impose afin d’instaurer ce rituel et simplifier le quotidien des parents. À cet effet, il convient de déterminer l’heure du coucher ou de la sieste ainsi que la luminosité de la chambre et consacrer du temps pour endormir les petits.

L’heure du coucher de bébé

En général, les bébés s’habituent au rythme du sommeil choisi par leurs parents. Ils ressentent un besoin de sécurité et sont apaisés lorsqu’ils se trouvent dans un environnement rassurant. En confiance, ils parviennent à trouver le sommeil au bout de quelques minutes. Pour rassurer davantage un enfant, les parents peuvent par exemple installer une petite veilleuse dans sa chambre pour que la luminosité soit optimale. La lecture d’une petite histoire ou la diffusion d’une musique douce contribue également à l’endormissement des tout-petits, sans oublier un nounours ou un doudou que l’on pose à côté de bébé.

En outre, les marques de tendresse comme les baisers et les câlins mettent les enfants en confiance et leur permettent aussi de s’endormir plus facilement. En effet, ils se sentent rassurés par ces petites attentions. Profitez de ces moments tendres pour établir une complicité entre vous et votre bébé. Peu importe comment vous comptez y procéder, l’essentiel est de régulariser les heures du coucher, de manière à instaurer un rituel à respecter chaque soir. Il s’agit sans doute de la meilleure manière d’ancrer ce rythme de sommeil dans l’esprit de votre tout-petit.

Surtout, ne cédez pas aux caprices de votre enfant sous prétexte qu’il vous a vu sortir de sa chambre avant qu’il ne s’endorme. N’hésitez pas à vous imposer face à lui en l’aidant à s’habituer petit à petit à son nouveau rythme.

Un rythme du coucher rigoureux

Bébé qui dort 2

Instaurez une semi-obscurité dans la chambre de votre bébé. Vous pouvez ainsi nourrir votre petit ou le changer sans trop l’agiter. Durant ce temps, rassurez-le en lui faisant un câlin avant de le reposer doucement dans son berceau.

Pour aider un enfant à trouver ses repères, mieux vaut le laisser gambader tout au long de la journée. Pour ce faire, une longue promenade peut suffire à le stimuler. À l’heure de la sieste, tamisez la lumière du jour à l’aide d’un rideau épais.

Chaque changement majeur comme l’entrée à la crèche ou un voyage peut troubler le rythme du coucher. Détectez les signes d’endormissement de bébé tels que les bâillements et le fait de se frotter les yeux. Surtout, évitez de forcer bébé à suivre votre rythme de sommeil. Souvent, les trois premiers mois sont les plus durs. Les parents doivent s’y préparer. Pour obtenir davantage de conseils sur les bons gestes à avoir sur la parentalité bienveillante, nous invitons nos lecteurs à consulter régulièrement la rubrique puériculture de ce site.

Les gestions à adopter pour bien endormir bébé

En voulant bien faire, les parents peuvent commettre des erreurs et empirer leur situation. Pour que bébé s’endorme au calme et trouve son propre rythme du coucher, voici les gestes à corriger.

Gérer les pleurs

Il n’est pas nécessaire de prendre bébé à chaque fois qu’il pleure. Laissez-le s’endormir seul. À partir de ses 6 mois, ne le nourrissez plus au biberon pendant la nuit. Bébé peut chercher à vous tester et à vous pousser vers votre dernier retranchement lorsqu’il pleure. De ce fait, la précipitation n’est pas toujours nécessaire en cas de crise. En revanche, ne le laissez pas pleurer trop longtemps. En général, les médecins recommandent de calmer l’enfant après 5 minutes de larmes. Sinon, d’autres problèmes comme la déshydratation peuvent survenir.

Aménager la chambre de bébé

Outre l’instauration d’une lumière tamisée ou semi-sombre, l’aménagement du lit peut aussi jouer en faveur des parents et des tout-petits. Ces derniers doivent se sentir bien et en sécurité dans leur lit. Le recours à un matelas adapté et à un oreiller ergonomique convient parfaitement pour garantir leur confort. Par ailleurs, la sieste ne doit pas être négligée puisqu’elle se révèle indispensable jusqu’à ses trois ans.

Ps: Si vous voulez plus d'information pour faire dormir votre enfant la nuit, aller sur notre article " Comment faire dormir bébé la nuit ? "

blog comment faire dormir bébé la nuit